Comment aider nos yeux face à l’hiver ?

Le froid et les yeux

Nos yeux face au froid de l’hiver.

Le froid est parfois bon pour nos yeux. Il va stimuler la circulation sanguine ou soulager certaines douleurs ou irritations. Toutefois, le froid peut aussi être agressif pour nos yeux. En hivers, il n’est pas rare d’être sujet au larmoiement, à la sécheresse oculaire ou à des sensations de brûlure. Parfois on peut aussi avoir les yeux rouges ou gonflés.

Les problèmes courants

L’hiver peut se révéler rude pour nos yeux. Le vent, les basses températures, un air plus sec. Tous peuvent nuire à vos yeux et vous causer quelques tracas.

  • Les sensations de brûlure : contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas directement le froid qui les cause, mais plutôt la lumière. En hivers la lumière est plus froide qu’en été. On ne parle pas ici de température mais de couleur. La lumière tire plus vers le bleu. C’est cette lumière bleue qui endommage le plus les yeux et qui cause parfois ces sensations de brûlure.
  • Le larmoiement : on a tous connu ça. Par basses températures, nos yeux ont tendance à pleurer. Afin de se protéger du froid, nos yeux sécrètent plus de larmes. Le but étant d’épaissir la couverture aqueuse afin de mieux isoler les yeux.
  • Les yeux rouges et gonflés : En raison des bases températures, les yeux peuvent gonfler à la suite du resserrement des vaisseaux sanguins dans les tissus. Cela peut par exemple engendrer une vision floue, et le phénomène de la paupière qui tremble.
  • Les yeux secs : c’est le problème le plus courant en hivers. Le vent froid sera alors la cause principale des cas de sécheresse oculaire. Avoir les yeux secs peut vite devenir désagréable et inconfortable. Par ailleurs, si vous portez des lentilles de contact, vous pouvez même en ressentir une certaine douleur. A noter qu’à cause du chauffage, même l’air de nos maisons peut se révéler trop sec.

Les réponses possibles

A défaut de pouvoir habiller chaudement nos yeux nous allons devoir ruser.

Les lunettes de soleil

Et oui, les lunettes de soleil ne sont pas faites que pour l’été. Et pas seulement par temps ensoleillé d’ailleurs. Elles auront le double avantage de vous protéger de la lumière, mais aussi, de servir de coupe-vent. Elles atténueront donc grandement les sensations de brûlure, les larmoiements et même le gonflement des yeux. Choisissez de préférence des lunettes de soleil avec un bon indice anti-UV mais avec des verres pas trop foncés. En effet, il fait parfois plus sombre en hivers à cause des nuages et du raccourcissement des jours. Toutefois, si la lumière va diminuer, les UV, eux, passent en grande partie les nuages.

Les larmes artificielles

Si vos yeux sont secs, gardez sur vous un collyre de type larmes artificielles. Ça ne réglera pas tout, mais il soulagera vos symptômes, au moins pour un temps. Attention à l’utiliser dans des conditions correctes et pas en plein milieu d’un vent froid. Il existe aussi des gels ou des sprays. Faites des tests et voyez ce qui vous convient le mieux. Si vous portez des lentilles de contact, voyez d’abord avec votre spécialiste. Il vous conseillera peut être de changer de lentilles.

Les humidificateurs d’air

Le paradoxe en hivers, c’est que l’air est souvent plus sec, y compris dans nos maisons. Le chauffage et le manque de renouvellement d’air y sont pour beaucoup. N’hésitez pas à essayer d’y placer un humidificateur d’air dans un lieu stratégique où vous passez beaucoup de temps.

La montagne

La montagne est un milieu particulier pour vos yeux. L’air y est particulièrement sec à cause du froid parfois intense qui y règne. La lumière y est plus vive et les UV plus présents. Pour chaque palier de 1000 mètres, les UV augmenteront de 10%. Et pour finir, on ne s’en rend pas forcément compte, mais la neige forme quasiment un miroir au sol. En effet, elle reflète environ 85% de la lumière qu’elle reçoit. C’est donc quasiment le double de rayons qui entrent en contact avec vous, par le haut, et par le bas. Autant dire que vos yeux ne sont pas épargnés. Lunettes intégrales pendant que vous skiez, et de forme enveloppante et d’indice 4 quand vous vous baladez. Et bien entendu, pensez à prendre une crème solaire. Une petite cure de lutéine et bêtacarotènes en prévention serait surement un plus, pour vos yeux, mais aussi votre peau.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Le froid de l’hivers peut être un ennemi pour vos yeux
DÉCOUVREZ COMMENT LES PROTÉGER AVEC LA LUTÉINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial