Les lunettes anti-lumière bleue sont-elles efficaces ?

Lunettes filtre anti-lumière bleue

Les lunettes anti-lumière bleue sont-elles efficaces ?

La lumière bleue est un peu l’ennemi public numéro 1 du moment pour nos yeux. Elle est partout et on peut difficilement l’éviter. Pourtant de nombreuses études montrent qu’il faut s’en protéger. Une des alternatives qui s’offrent alors à nous consiste en une paire de lunettes anti-lumière bleue. Mais sont-elles efficaces ?

Petit rappel sur ce qu’est la lumière bleue

La lumière se décompose en longueurs d’ondes. Chaque longueur d’onde correspond à une couleur. La lumière bleue quant à elle, correspond à une onde comprise entre 380 et 500 nanomètres. Elle a un double impact sur nos yeux. D’une part, elle stimule notre cerveau et l’incite à rester éveillé. D’autre part, en trop grande quantité, elle est une source importante de fatigue oculaire.

En soi, la lumière bleue ne représente pas un danger. Elle est d’ailleurs présente dans la lumière naturelle du soleil sans que ceci ne pose un problème. Mais tout comme les rayons du soleil, on ne peut pas en absorber trop. Or, cette lumière se retrouve aussi en grande quantité dans nos écrans. Ordinateurs, télévisions, tablettes, smatphones… Tous émettent cette lumière bleue. Au demeurant, si votre consommation d’écran est modérée, les risques sont faibles. Mais s’ils font partie de votre travail ou si vous êtes un véritable addict, alors la lumière bleue va rapidement devenir un problème.

Que font ces lunettes ?

Pour faire simple, les verres de ces lunettes anti-lumière bleue sont traités dans le but de filtrer cette fameuse lumière bleue. Si on en croit les opticiens, elles filtreraient 30 à 40% de la lumière bleue. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. La lumière bleue ce n’est pas qu’une seule longueur d’onde. Or, les chiffres avancés ne reflètent pas vraiment ce qu’il se passe pour toutes les longueurs d’ondes problématiques. On estime plutôt autour de 20% leur efficacité réelle en la matière. Ce niveau est trop faible pour se prévaloir d’une réelle protection.

Par ailleurs cette technologie a un défaut. Elle altère les couleurs. En effet, afin de mieux refléter la lumière bleue on pose un filtre sur les lunettes. Or, ce filtre est légèrement teinté. Rien de particulièrement handicapant mais qui peut déstabiliser ou gêner. Bref, vous verrez les couleurs, et surtout les blancs, légèrement jaune.

Lui n’a pas l’air spécialement gêné par le fait de voir un peu jaune.

Que peut-on en retenir ?

Ces lunettes semblent apporter un plus, mais on est loin de ce qu’elles promettent. Pour quelqu’un qui passe de nombreuses heures sur un écran chaque jour, elles peuvent aider mais ne changeront pas radicalement les choses. Ou alors il faut y voir un élément parmi d’autres de votre dispositif anti-fatigue oculaire. Par exemple, envisager le port des lunettes en complément d’une prise de lutéine (reconnue pour sa capacité à filtrer la lumière bleue), et en pratiquant la règle du 20/20/20. Pour rappel cette règle stipule qu’il faut faire une pause toutes les 20 minutes en regardant pendant 20 sec un objet à un peu plus de 6 mètres (soit l’équivalent de 20 pieds, et pas 20 mètres comme on voit souvent sur le net).

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Les écrans fatiguent nos yeux
DÉCOUVREZ COMMENT RÉDUIRE CETTE FATIGUE AVEC LA LUTÉINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial