Le glaucome, qu’est-ce que c’est exactement ?

Glaucome

Le glaucome, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le glaucome est une maladie visuelle qui détruit progressivement le nerf optique. La cause la plus fréquente de cette détérioration du nerf optique est une pression trop importante à l’intérieur de l’œil. Le premier signe de cette maladie oculaire est une atteinte visuelle au niveau de la vision périphérique. Petit à petit  cette atteinte gagnera la vision centrale. Le diagnostic est souvent posé trop tard, et la perte d’acuité visuelle est alors irréversible.

Quelles sont les personnes les plus touchées ?

On peut en être atteint à tout âge, même à la naissance. Toutefois, il devient de plus en plus fréquent avec l’âge, notamment après 40 ans. Le glaucome touche 1 à 2 % des personnes de plus de 40 ans et environ 10 % de la population après 70 ans. En France, on compte environ 800 000 cas connus, mais 400 à 500.000 personnes auraient un glaucome sans le savoir.

Il s’agit de la deuxième cause de cécité dans les pays développés, après la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).

Quelle en est la cause ?

Comme dit plus tôt, c’est une pression anormalement élevée à l’intérieur de l’œil qui est la cause la plus courante de glaucome. Plus précisément, cette pression est causée par l’humeur aqueuse. C’est un liquide chargé d’apporter au cristallin et à la cornée les nutriments dont ils ont besoin. En d’autres termes, il les nourrit. Le problème survient lorsque l’humeur aqueuse n’arrive plus à sortir de l’œil. Habituellement, un filtre (le trabéculum) lui permet de quitter l’œil une fois sa tâche accomplie. Or, pour différentes raisons, il arrive que le liquide reste piégé. La pression augmente alors et le glaucome apparait.

Quels sont les différents types de glaucome ?

Il existe plusieurs types de glaucomes :

  • les glaucomes à angle ouvert

C’est la forme de glaucome la plus courante en occident. Son évolution est lente. Un défaut du trabéculum, d’origine génétique, le rend de moins en moins perméable. L’humeur aqueuse s’accumule dans l’œil. La pression augmente progressivement et se répartit dans tout l’œil. Elle va alors comprimer le nerf optique et lentement détruire les cellules nerveuses qui le composent.

  • les glaucomes à angle fermé

Nettement moins courant, le glaucome à fermeture de l’angle, aussi appelé glaucome aigu, est plus fréquent en Extrême-Orient. Il se caractérise par un défaut anatomique de l’œil. L’iris se bombe en avant et vient obstruer le trabéculum. Son évolution est bien plus rapide car il prend la forme de crises. Parfois intenses, douloureuses et très destructrices, elles représentent une urgence et demandent un traitement rapide. Néanmoins, les crises sont souvent plus insidieuses et n’entrainent que peu ou pas de douleur. Elles détruisent le nerf optique de manière rapide et irréversible. Ces glaucomes sont particulièrement agressifs car ils ne laissent souvent pas le temps de poser un diagnostic.

  • les autres glaucomes

Dans de rares cas, le glaucome n’est pas directement lié à une pression oculaire trop forte. Ils ont alors des origines neurologiques ou vasculaires. On parlera alors de glaucomes à pression normale.

Prévenir le glaucome

La prévention est la clé pour préserver votre vue en cas de glaucome. C’est particulièrement vrai passé 40 ans. On recommande donc un dépistage régulier, en particulier s’il y a déjà des cas dans la famille. Par ailleurs des études ont démontré que certains aliments ont un effet préventif sur l’apparition du glaucome ou sur la détérioration de la vue, comme le ginkgo biloba entre autres.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Si le Ginkgo Biloba vous intéresse
DÉCOUVREZ UNE CURE SIMPLE ET EFFICACE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial