Chirurgie des yeux : quels progrès pour la cataracte ?

chirurgie des yeux

La chirurgie des yeux est, dans certains cas, la dernière option pour ralentir le développement ou soigner une affection visuelle. Mais depuis quelques années maintenant, de nombreux chercheurs s’attellent à trouver de nouvelles techniques, plus efficaces et moins lourdes.

La chirurgie des yeux pour en finir avec la cataracte

Rappel de ce qu’est la cataracte

La cataracte représente la première cause de cécité dans le monde (20 millions de personnes dans le monde), et pour cause, il s’agit d’un trouble de la vision lié à l’âge. Elle survient avec le temps, au travers d’un trouble de la vision qui est en fait dû au cristallin (situé derrière la pupille) qui perd de sa transparence. La vision se fait de plus en plus difficile et les couleurs disparaissent progressivement.

Malgré ce fait avéré, dans notre article « Comment retarder la cataracte« , nous mettons l’accent sur la prévention, le suivi, l’accompagnement, parce que oui, il est possible de ralentir le développement de cette affection oculaire qu’est la cataracte :

  • faire examiner ses yeux
  • supprimer les facteurs à risque
  • adapter ses habitudes de vie
  • Mieux choisir notre régime alimentaire

Des lentilles intraoculaires pour tout soigner

La cataracte est une maladie qu’on ne peut traiter qu’avec la chirurgie. Depuis quelques années déjà, elle peut être traitée par lentilles intraoculaires. Ces lentilles intraoculaires traiteraient aussi plusieurs autres affections comme la myopie, la presbytie, l’hypermétropie et même l’astigmatisme.

Si auparavant, les interventions avaient lieu à un âge relativement avancé, on remarque que de nos jours, les patients sont plus jeunes : de 75 ans en moyenne, nous sommes passés à 60-65 ans. En effet, l’opération étant moins lourde et le développement de la cataracte plus précoce (mode de vie, exposition UV…etc). Les opérations se font plus tôt.

Déroulement de l’intervention

Après la préparation de la salle d’intervention, il ne faut compter qu’une dizaine de minutes ! On retire le cristallin déficient pour le remplacer par une lentille de plastique jaune (pour absorber les UV).

Plusieurs types d’affections oculaires peuvent être traitées par des lentilles intraoculaires. Mieux encore, elles peuvent dans le même temps corriger la vision de loin, de près ou centrale. On appelle ces lentilles, des lentilles trifocales. Il suffit de bien choisir les corrections à apporter, et en une seule opération, votre vision est totalement corrigée.

Concrètement, comment ça se passe au bloc opératoire ?

L’opération consistait en une incision de 10 à 12 mm, alors qu’aujourd’hui, elle n’excède pas les 2.2 mm !
La chirurgie a toujours nécessité beaucoup de minutie et inquiète les patients, qui peinent souvent à franchir le pas. Il faut donc s’informer, mais il faut aussi informer et sensibiliser les patients. Aujourd’hui, un examen encore plus approfondi permet de personnaliser cette opération en fonction de chaque patient, afin de s’adapter à chaque œil et à ses courbures. Le chirurgien est lui même épaulé par des robots afin d’optimiser encore davantage l’intervention : minutie, précision, durée plus courte, résultat assuré.

2017 (oct) : une nouvelle solution pour les chirurgien, un nouvel outil qui dépose automatiquement la lentille dans l’œil.

Ce nouvel outil, appelé Claeron Autonome (Alcon), permet de glisser la lentille à l’intérieur de l’œil sans aucune manipulation manuelle et donc sans risque d’infection. Mais pour l’heure cet outil n’est actuellement disponible que pour les lentilles monofocales.

Chirurgie des yeux : des effets secondaires ?

Comme pour toute opération des yeux, certains patients peuvent subir quelques désagréments au départ (surmontables face au résultat obtenu, car temporaires !) :

  • picotements
  • vision un peu floue
  • halos de lumière (surtout pour la conduite de nuit)

Une solution pourtant peu connue !

Beaucoup de personnes sont touchées par les différentes affections visuelles abordées ici. Pourtant très peu d’entre elles connaissent l’existence de cette opération « tout en un » qui permettrait de résoudre tous les problèmes visuels en une fois. Si vous êtes par exemple myope et développez la cataracte, vous pouvez régler les deux problématiques visuelles avec une seule intervention !

Pour quelles raisons ?

Chaque personne ayant un mode de vie et des revenus différents, la solution doit être adaptée au patient et à son besoin réel. Il faut savoir que la Sécurité Sociale rembourse l’opération de la cataracte, avec lentille monofocale seulement. Si vous souhaitez corriger autre chose et partir sur une lentille trifocale, il faudra alors prévoir un supplément. Comptez environ 300€ par œil, dans ce cas de figure. En effet, un sportif aura bien plus besoin de ce genre de lentille qu’une personne à la retraite, sans grande activité physique et à qui l’opération classique et remboursée de la cataracte suffit largement.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Il existe des solutions pour vous protéger de la cataracte
DÉCOUVREZ LES CURES PRÉVENTIVES 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial