Astaxanthine

L’astaxanthine, en dehors de vos yeux.

Nous avons vu récemment ce que l’astaxanthine pouvait faire pour vos yeux, mais il apparaît clairement qu’elle n’est pas bénéfique que pour vos yeux. Son action antioxydante et anti-inflammatoire (voire la combinaison des deux) rend son champ d’action bien plus vaste. C’est pourquoi il est apparu nécessaire de faire un second article pour aller un peu plus loin. Une fois n’est pas coutume, nous allons donc parler de tous ses autres bienfaits qui n’ont pas de rapports avec les yeux.

Les autres vertus de l’astaxanthine

La peau et le soleil

S’exposer au soleil est à la fois un bienfait et un risque. Sous forme de cure préventive, l’astaxanthine prépare la peau et la protège. La famille des caroténoïdes est généralement connue pour son action contre les UV, et c’est aussi vrai pour l’astaxanthine.  Par ailleurs, sa grande capacité à lutter contre les radicaux libre lui permet de réduire les dommages à l’ADN causés par le soleil. La cure est à commencer de préférence 8 à 12 semaines avant l’arrivée de l’été.

Le vieillissement de la peau

Plusieurs études japonaises ont mis en avant les bénéfices tirés de la prise quotidienne d’astaxanthine sur le vieillissement de la peau. Les chercheurs ont conclu qu’elle avait des effets notables sur l’élasticité de la peau et la profondeur des rides. Par ailleurs ils ont constaté une nette amélioration en ce qui concerne les problèmes d’hyper pigmentation, communément appelés les taches de vieillesse.

Les maladies neurodégénératives

Là encore, ce sont ses qualités antioxydantes qui vont lui permettre de lutter contre ce type de maladies. Elles aident à maintenir le cerveau et le système nerveux central en bonne santé. Ainsi l’astaxanthine préviendrait-elle de certaines maladies neurodégénératives liées au stress oxydant, telle que la maladie de Parkinson ou l’Alzheimer.

L’effort

Par son action antioxydante, l’astaxanthine combat les radicaux libres produits lorsque les muscles sont sollicités. Elle a une action préventive sur la fatigue musculaire en limitant la production d’acide lactique. Elle aurait un effet accélérateur sur la combustion des graisses. C’est pourquoi elle améliore à la fois l’endurance et la récupération des sportifs.

Les maladies inflammatoires

C’est un anti-inflammatoire naturel très puissant. C’est pourquoi elle permet de lutter contre les douleurs inflammatoires telles que celles provoquées par l’arthrite et les tendinites.

Les inflammations gastriques et ulcères

Elle est efficace pour lutter contre les symptômes de la maladie causée par l’helicobacter pylori.  Elle est aussi utile pour réduire les symptômes de l’inflammation gastrique. Ici, c’est la combinaison de ses deux principales qualités, antioxydante et anti-inflammatoire, qui va permettre à l’astaxanthine de produire ces effets.

Le système immunitaire

Des recherches menées sur des animaux et sur des cellules humaines in vitro ont démontré que la prise quotidienne d’astaxanthine avait une action sur le système immunitaire. Ainsi les chercheurs ont-ils constaté une augmentation du taux de lymphocytes dans le sang. Elle stimulerait aussi la réponse immunitaire, souvent diminuée par l’effet de l’âge.

Autres applications possibles

Plusieurs autres utilisations des capacités de l’astaxanthine font l’objet de recherches et d’études, ou ont besoin de confirmation chez l’homme. Ainsi, on a découvert des vertus potentielles au niveau du système cardiovasculaire. Une étude menée sur des rats a montré qu’un apport quotidien d’astaxanthine offrait une meilleure concentration de bon cholestérol et inversement, faisait baisser le mauvais cholestérol.

Toujours chez l’animal, des études ont montré que l’astaxanthine avait une action protectrice contre l’apparition de cancer au niveau de la bouche et de la vessie. Les essaies n’en sont encore qu’au stade de la souris mais les premières constations sont encourageantes.

Enfin, d’autres études sont en cours concernant de possibles actions autour de l’hypofertilité masculine et les troubles de la concentration de type TDAH.

En conclusion

Aujourd’hui, il semble certain que l’astaxanthine possède des qualités tout à fait intéressantes. Malgré tout, il faudra encore un peu de temps et de patience pour connaitre avec précision l’étendue de ses effets. Toutefois, il a été démontré qu’elle ne présentait aucun risque d’effets secondaires, et cela même à des doses bien plus élevées que les recommandations en apport journalier. Il serait donc dommage de ne pas donner sa chance à ce pigment qui nous fait voir la vie en rose.

 

Découvrir la cure

Je souhaite bénéficier des bienfaits de l’astaxanthine
JE DÉCOUVRE SES BIENFAITS

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial