L’uvéite, quelles causes et quels symptômes ?

Uvéite

L’uvéite, ses causes et ses symptômes.

L’uvée est constituée de l’iris, du corps ciliaire (auquel est rattaché le cristallin), et de la choroïde, une membrane irriguant la rétine. Tout ou partie de l’uvée peut être victime d’une inflammation, l’uvéite.

Qu’est qu’une uvéite ?

L’uvéite peut prendre différentes formes en fonction de la partie de l’uvée qui est touchée. Elle se caractérise par une inflammation et des rougeurs qui peuvent toucher un ou les deux yeux.. Le plus souvent l’uvéite s’attaque directement à l’iris.

  • L’iritis : la plus courante, elle touche l’iris.
  • La cyclite : une inflammation du corps ciliaire.
  • L’iridocyclite : c’est une combinaison des deux précédentes formes. Autrement dit, elle touche à la fois l’iris et corps ciliaire.
  • L’uvéite postérieure : elle touche la choroïde au fond de l’œil.
  • La panuvéite : c’est la forme touchant l’uvée dans sa totalité.

Les conséquences de cette maladie peuvent être sérieuses. En effet, elle peut causer une altération de la vue et une perte définitive d’acuité si on ne la traite pas à temps.

Quelles sont ses causes ?

Son origine est souvent infectieuse. Toutefois l’uvéite peut aussi résulter d’une blessure, voire d’une maladie auto-immune, comme la sarcoïdose par exemple. Par ailleurs, certaines personnes auraient une prédisposition génétique favorisant l’apparition des uvéites. Enfin, d’autres maladies préexistantes peuvent favoriser son apparition. La toxoplasmose ou l’herpès peuvent ainsi augmenter le facteur de risque.

Quels sont les principaux symptômes ?

Les principaux symptômes sont :

  • Des rougeurs
  • Des larmes abondantes
  • Une sensibilité à la lumière
  • Des douleurs oculaires
  • La présence de corps flottants
  • Une diminution de l’acuité visuelle

Non traitée, la situation peut rapidement se compliquer et avoir des conséquences graves. En effet, sans prise en charge suffisamment rapide, l’uvéite peut aboutir à une perte irréversible d’acuité visuelle ou à d’autres problèmes sérieux. Ainsi, une cataracte, un glaucome ou des lésions du nerf optique ou de la rétine (décollement de la rétine) peuvent apparaitre. Ces complications sont toutefois moins fréquentes en cas d’uvéite antérieure. Plus la maladie touche de parties de l’uvée, plus les risques de séquelles ou de complications sont importants.

Quel traitement contre l’uvéite ?

En premier lieu le traitement visera à diminuer les symptômes. On utilisera alors des anti-inflammatoires, comme des corticostéroïdes, le plus souvent sous forme de gouttes. Ensuite, on traitera la cause. Si elle est infectieuse, on prescrira des antibiotiques ou des médicaments antiviraux. L’uvéite n’est pas d’une grande gravité en soi mais il faut la traiter rapidement afin d’éviter des problèmes plus sérieux.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Il est primordial de protéger ses yeux
DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTES CURES

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial