Les écrans, quel impact pour les yeux des enfants ?

Écrans et yeux des enfants.

Les écrans, quel impact pour les yeux des enfants ?

Nos enfants évoluent aujourd’hui dans un monde d’écrans. Entre la télévision, les ordinateurs, les tablettes ou encore les smartphones, leurs yeux sont sans cesse attirés par des écrans. Mais on soupçonne fortement ces derniers d’être à l’origine de nombreux troubles visuels. Pour leur bien-être il faut que les yeux des enfants voient autre chose que des écrans.

Que disent les études scientifiques ?

Toutes mettent en relation le temps passé sur les écrans avec des problèmes de vue, de plus en plus courant chez les jeunes. Toutefois les données chiffrées manquent, et le lien de cause à effet n’est pas encore clairement identifié.

Une source de problèmes pour les yeux des enfants

L’institut Ipsos a rendu publique début décembre une étude commandée par un grand groupe d’optique. Elle mettait en évidence que 34% des enfants de 4 à 10 ans présentent actuellement des problèmes de vue, en majorité une myopie. Ils étaient 30% en 2017, et seulement 27% en 2016. C’est donc une augmentation soutenue et régulière à laquelle font face les parents depuis quelques années. Selon l’étude, l’augmentation du temps moyen passé devant un écran dans cette tranche d’âge en serait à l’origine. Les yeux des enfants y sont soumis 24 minutes de plus par jour en moyenne sur un an, pour arriver à un total de 2 heures et 18 minutes passées quotidiennement devant un écran.

Des effets néfastes sur le développement cognitif

La revue britannique Lancet Child and Adolescent Health a publié fin septembre une étude américaine sur le sujet. Des chercheurs de l’Institut CHEO de l’université d’Ottawa ont mené une étude aux États-Unis afin de comparer le développement cognitif des enfants en fonction de leur temps passé sur les écrans. Ces derniers ont étudié les cas de 4 524 enfants de 8 à 11 ans. Elle conclue que ceux d’entre eux qui passaient plus de deux heures par jour devant des écrans avaient de moins bonnes capacités cognitives que les autres.

D’autres études tendent à montrer qu’il existe une corrélation entre le temps passé sur les écrans et le développement général de l’enfant, notamment pour les cas de retards de langage. En effet, toutes s’accordent à dire que les yeux des enfants sont trop souvent en contact avec des écrans.

Que doit-on en penser ?

Il ne faut « Pas d’écran avant trois ans« . C’est ce que répète depuis 10 ans le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) au travers de diverses campagnes. Mais le message semble avoir du mal à passer. La ministre de la santé a d’ailleurs saisi en août le Haut Conseil de la santé publique sur le sujet.  Il aura la charge de livrer une analyse des risques que représentent les écrans pour le développement de l’enfant.

En 2008, le psychiatre Serge Tisseron a proposé la règle « 3/6/9/12 » : « pas d’écran avant 3 ans, pas de console de jeu portable avant 6, pas d’internet avant 9 ans et pas de réseaux sociaux avant 12 ans« . Cette proposition est soutenue par la principale association de pédiatres en France (l’AFPA).

Toutes ces recommandations visent un même but, offrir à nos enfants un cadre plus propice à un bon développement.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Les écrans entrainent fatigue oculaire et détériorent votre vue
LA LUTÉINE PERMET DE VOUS PROTÉGER

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial