Comment éviter qu’un enfant soit accro aux écrans ?

Enfant accro

Comment éviter qu’un enfant soit accro aux écrans ?

C’est un problème auquel de plus en plus de parents sont confrontés. Comment persuader un enfant de ne pas passer tout son temps sur son téléphone, sa tablette, devant la télévision ou sur son ordinateur ? La question est délicate, car plus on est jeune moins on a conscience de la portée et des conséquences de nos comportements. D’un autre côté, tous ces outils peuvent être de formidables vecteurs d’informations et d’échanges. Alors que faire pour éviter que son enfant ne devienne accro sans pour autant tout interdire ?

Sensibiliser et fixer des limites dès le plus jeune âge

Avant 3 ans

Avant 3 ans la question ne se pose pas vraiment. En effet, il est vivement déconseillé d’exposer un enfant de cet âge aux écrans. Nous en avons déjà parlé, son développement visuel et cognitif en général est loin d’être terminé. Appréhender correctement ce qu’il voit sur un écran lui demandera encore du temps et de l’expérience. Toutefois, gardez à l’esprit que vos enfants vous observent et vont prendre inévitablement exemple sur vous. Dans la mesure du possible, n’utilisez pas vos smartphones en leur présence. Ils seront moins inciter à venir découvrir cet objet étrange auquel ses parents sont en permanence reliés, bien plus qu’à lui.

Après 3 ans

Passé cet âge, l’enfant sera légitimement attiré par ce type de divertissement. Il faudra donc commencer à fixer des limites et à expliquer pourquoi ces règles existent. Avec des mots simples, il faut lui faire comprendre que les écrans sont comme presque tout. Il faut savoir s’arrêter sous peine de se faire du mal. Les fraises ont beau être bonnes, si on en mange trop, elles rendent malade. C’est un peu le même principe pour les écrans. Par ailleurs, laissez lui faire des choix. Soit c’est un épisode de son dessin animé, soit une session de jeu d’une demi-heure. Et surtout, une fois le choix fait, faites lui respecter le contrat. Ne cédez pas et proposez-lui des alternatives : lire, faire du vélo, jouer à un jeu de construction…

Le bras de fer avec les ados

Si vous avez pu éduquer votre enfant à vivre sainement avec des écrans auparavant, le problème sera moindre lorsqu’il sera devenu adolescent. Toutefois, vous n’échapperez probablement pas pour autant à quelques mises au point. Pour les ados d’aujourd’hui, les écrans, et plus encore leur téléphone, sont leur interface principale avec le monde. Ils seront presque toujours en demande. Au moindre signe d’ennui ils dégaineront leur précieux smartphone et iront sur les réseaux sociaux ou regarderont la dernière vidéo du YouTubeur à la mode. Là encore, et même si ce n’est pas une garantie de succès, c’est à vous de montrer l’exemple et de ne pas utiliser le vôtre à outrance.

Si vous ne devez gagner que quelques batailles, essayez de choisir vos victoires. Quelques règles peuvent rendre les choses bien plus vivables pour tout le monde :

  • pas de téléphone à table : il faut pouvoir communiquer et un portable est une distraction de tous les instants.
  • le soir avant de se coucher : c’est un cauchemar pour le sommeil, un ado ne saura jamais s’arrêter.
  • pendant les devoirs : quoi qu’ils en disent, ce n’est qu’un puits sans fond de distraction.

Que doit-on en penser ?

Pour que vous ayez une chance d’éloigner un peu votre enfant des écrans, il faudra, quoi qu’il arrive, montrer l’exemple. Il n’y a pas de solution miracle et il faudra faire en fonction du caractère de votre enfant. Mais une chose est sûre, « fais ce que je dis et pas ce que je fais! », ça n’a jamais marché ! C’est même un échec assuré passé un certain âge. Dans tous les cas, il faudra faire preuve de pédagogie dès le plus jeune âge.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Les écrans entrainent fatigue oculaire et détériorent votre vue
LA LUTÉINE PERMET DE VOUS PROTÉGER

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial