Quelle relation entre les jeux vidéo et nos yeux ?

Les jeux vidéo

Relations entre les jeux vidéo et nos yeux.

Bonne ou mauvaise, la relation entre les deux existe, et parait même évidente. Jeux vidéo et vue vont de pair. On en dresse souvent un tableau très noir, mais comme pour toutes nos activités, il faut surtout faire preuve de mesure.

Nos yeux quand nous jouons

Lorsque nous jouons, nos yeux servent de relai d’information. Notre rétine transmet une image au cerveau, qui la traite et donne des ordres en conséquence. Principalement, ce seront la concentration et la réactivité qui vont être les clés de notre vue lors d’une session de jeu. Mais ce n’est pas tout, notre regard est amené à bouger, à se déplacer au grès des mouvements à l’écran. Notre vue va aussi aller dans le détail. L’écran d’un jeu est souvent rempli de détails déterminants. Mais à chaque type de jeux ses spécificités. On ne sollicitera pas sa vue de la même façon sur un jeu de foot rapide de type Fifa et sur un jeu plus lent comme Candy Crush. Action et réflexion sont bien présents dans les deux, mais leur importance ne sera clairement pas la même.

Sur un jeu d’action

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, sur les jeux vidéo rapides, nos yeux bougent peu en comparaison de l’action. Par essence, un jeu d’action va focaliser notre attention sur quelques éléments. Le rythme soutenu ne laisse pas le temps d’aller dans le détail. Pour reprendre l’exemple du foot, votre regard se portera sur vos joueurs, les joueurs adverses… Et c’est presque tout. Le reste, ce sont des informations que vous connaissez déjà, grâce à l’apprentissage. Topologie du terrain, le ballons, les règles etc. Bref, vos yeux sont concentrés, et vos réflexes et votre sens du timing sont mis à rude épreuve.

Sur un jeu de stratégie

C’est presque tout l’inverse. L’écran présente un grande variété de détails utiles. Dans le cas de Candy Crush par exemple, on a une grille, avec plusieurs dizaine d’éléments. Pour répondre efficacement au défi du jeu, votre regard va devoir se déplacer de nombreuses fois pour permettre au cerveau d’évaluer les meilleures combinaisons. Bien sur, la présence d’un compte à rebours invite à une certaine rapidité d’exécution, mais l’action reste relativement lente. En d’autres termes, votre regard se porte sur une succession de détails sollicitant les muscles moteurs et l’acuité de vos yeux.

Les jeux vidéo mixtes

Ce sont les plus intenses car ceux qui combinent à la fois réflexion et action. On parle souvent de STR (Stratégie en Temps Réel). Ils se jouent le plus souvent contre des adversaires humains. Pour avoir une chance de l’emporter, il faudra allier une bonne connaissance des mécanismes du jeu et toute la panoplie de ce que peut offrir votre vue. Ainsi, déplacement du regard, vue du détail, rapidité et concentration seront la clé de la réussite. Mais une telle utilisation de nos yeux est fatigant. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les jeux vidéo comme League of Legends sont faits de sessions intenses mais plutôt courtes.

En bref

Les jeux vidéo sont à la fois un formidable outil de développement cognitif et une source de fatigue pour nos yeux. S’ils développent la logique et les réflexes, ils peuvent causer fatigue et sécheresse oculaire. Par ailleurs, on joue forcément sur un écran. Or, ces derniers dégagent la fameuse lumière bleue qui est nocive pour nos yeux. Bref, les jeux vidéo sont, comme toutes les activités, à pratiquer avec discernement. Ils ne sont ni meilleurs ni pires. Tout comme il n’est pas bon de rester des heures devant sa télé, on ne recommandera jamais de passer ses journées sur un jeu. En revanche, pour les jeunes enfants, les écrans sont à proscrire. Leur vue n’est pas encore mature et ce qu’ils voient et la façon dont ils le perçoivent sont très différents d’un adulte. Donc attention au Game Over !

Petit conseil

Nos amis anglo-saxons ont une expression pour qualifier la conduite à tenir avec les écrans. Ils disent qu’il faut pratiquer le 20/20/20. En d’autres termes, toutes les 20 minutes, faites 20 secondes de pause en regardant quelque chose à 20 pieds (soit environ 6 mètres) de vous. Ce n’est évidemment pas la seule règle à suivre, mais c’est un début.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Les jeux vidéo ne sont pas forcément mauvais pour les yeux, mais ils peuvent entrainer une fatigue visuelle
DÉCOUVREZ COMMENT RÉDUIRE CE PROBLÈME

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial