Les écrans modifieraient les cerveaux des enfants

Écrans et cerveaux des enfants

Les écrans modifieraient les cerveaux des enfants

L’omniprésence des écrans change notre paysage, notre environnement direct. Les adultes, et encore plus les jeunes adultes, y consacrent de plus en plus de temps. Il parait donc naturel que les enfants souhaitent en faire de même. Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) s’en préoccupent et ont cherché à savoir ce que cette consommation d’écrans pouvait avoir comme répercussions sur leurs développement et plus particulièrement sur le développement de leurs cerveaux.

Les écrans et les yeux des enfants

Nous en parlons régulièrement ici, les écrans sont les ennemis du développement des enfants. On ne parle pas ici seulement de leur vue mais de l’ensemble de leurs sens et de leur compréhension du monde. Bien sûr, la lumière bleue est en cause, mais le problème ne se limite pas à elle. Le temps passé sur les écrans est un temps que les enfants ne passent pas à faire autre chose. Ceci aura pour conséquence des retards de développement, qu’ils soient d’ordre sensoriel, cognitif ou relatifs à l’apprentissage du langage entre autres. Une récente étude américaine avance même qu’une utilisation excessive des écrans modifie structurellement le cerveau des enfants.

Que dit cette étude ?

Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont décidé de mener une étude d’ampleur afin de mieux comprendre la relation entre le développement du cerveau des enfants et les écrans sous toutes leurs formes. Ils ont pour cela mobilisé 21 centres de recherches à travers le pays et ont commencé à examiner le cerveau de 4500 enfants de 9 et 10 ans. La première étape de l’étude consiste à chercher des différences grâce à des IRM.

Les premiers résultats montrent des « tracés différents » dans les cerveaux des enfants les plus exposés aux écrans. En effet, les IRM ont montré un amincissement prématuré du cortex. Le cortex cérébral est la partie du cerveau qui traite les informations que nos 5 sens lui envoient. Or, un amincissement du cortex « est considéré comme un processus de vieillissement » qui ne devrait pas se constater chez des enfants de cet âge.

Quelle conclusion en tirer ?

Les scientifiques en charge de l’étude se refusent pour le moment à tirer des conclusions« Nous ne savons pas si c’est causé par le temps passé devant les écrans. Nous ne savons pas encore si c’est une mauvaise chose. » Nous devrons donc encore patienter avant d’obtenir un avis plus tranché sur la question.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Les écrans entrainent fatigue oculaire et détériorent votre vue
LA LUTÉINE PERMET DE VOUS PROTÉGER

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial