Se frotter les yeux, pourquoi le fait-on ?

Pourquoi se frotte-t-on les yeux ?

Se frotter les yeux est quelque chose que nous faisons tous, en particulier les enfants. On met souvent ce geste sur le compte de la fatigue. Mais pourquoi le fait-on ?

Dans quelle circonstance le fait-on ?

Si jamais vous croisez Georges Clooney ou Brad Pitt dans la rue, il y a de bonnes chances que vous vous frottiez les yeux tant vous aurez besoin de vous assurer que ce n’est pas une hallucination. Toutefois, ce n’est pas la situation dans laquelle ce geste est le plus courant. En effet, nous avons tendance à le faire le soir, lorsque nous sommes fatigués. Mais, à bien y réfléchir, ce n’est pas la seule situation dans laquelle on se frotte les yeux. On le fait souvent au réveil aussi, ou encore lorsqu’il y a du vent. Du coup on est en droit de se demander si ce geste est bien lié à la fatigue.

Pourquoi le fait-on ?

En réalité, si nous nous frottons les yeux, c’est pour mieux répartir le liquide lacrymal, mais aussi pour aider nos yeux à évacuer les impuretés. Le film lacrymal se compose de 3 couches :

  • une couche profonde, légèrement visqueuse et composée de protéines, directement en contact avec la cornée,
  • une couche aqueuse intermédiaire,
  • et enfin une couche huileuse qui est en contact avec l’air.

Cette structure doit être maintenue en permanence. C’est le rôle des paupières lorsque nous clignons des yeux. Or, si pour une raison ou une autre ce clignement ne se fait pas assez, ou n’est pas suffisamment efficace, alors nous intervenons instinctivement, afin de lisser et de répartir le liquide lacrymal. Ce sera particulièrement vrai en cas de sécheresse oculaire. Par ailleurs, si nous le faisons autant lorsque nous sommes fatigués, c’est tout simplement parce que nous clignons alors beaucoup moins des yeux. De la même manière, nous avons tendance à nous frotter les yeux au réveil car nous n’avons pas cligné depuis longtemps et que cela nous aide à mieux y voir.

Quels avantages et quels inconvénients ?

Ce geste vise à reconstituer l’une des couches protectrices de l’œil. Se frotter les yeux, c’est donc tout à la fois répartir le liquide lacrymal, stimuler les glandes de meibomius responsables de la fabrication du film lipidique, et enfin, de repousser les impuretés vers le coin des yeux. Toutefois ce geste a aussi plusieurs inconvénients. En effet, porter ses mains à ses yeux est le meilleur moyen de les contaminer avec des bactéries ou des virus. C’est ainsi le principal vecteur de propagation de la conjonctivite entre autres. Mais ce n’est pas tout. On soupçonne aussi fortement ce geste d’être une des causes principale du kératocône. Ce dernier se caractérise par une déformation de la cornée, et se frotter les yeux trop souvent serait un des causes principales de son apparition.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial