Quel est le rôle d’un opticien ?

Opticien

Quel est le rôle d’un opticien ?

L’opticien est un acteur majeur de la santé publique en France. La population française vieillit, ce n’est pas une nouveauté. Un des effets de ce vieillissement est l’augmentation du nombre de français ayant recours à des corrections visuelles. Par ricochet, un autre effet visible est l’augmentation importante du nombre de magasins d’optique, et donc d’opticiens. Ils sont devenus un interlocuteur courant et un élément à part entière de la santé des français.

Qui est-il ?

Un opticien est au minimum titulaire d’un BTS, mais peut poursuivre ses études et se spécialiser, en passant une licence pro ou un bachelor. Il est tout à la fois conseiller, commerçant et technicien. Lorsque vous passez la porte d’un magasin d’optique il gèrera presque tout.

  • Ainsi, son premier costume sera celui de conseiller. Il évaluera vos besoins et vous orientera en conséquence. Son rôle ne sera pas le même si vous venez avec votre ordonnance pour des lunettes correctrices ou si vous souhaitez changer de lunettes de soleil.
  • Ensuite, il endossera le rôle de commerçant en vous délivrant un devis, en vous proposant divers modèles, et le cas échéant, en vous facturant ses services et ses produits.
  • Enfin, il se chargera aussi des aspects plus techniques. En accord avec votre ophtalmologiste, il conçoit, réalise, adapte et contrôle vos lunettes selon votre prescription. C’est la face caché de l’iceberg, ce que nous ne voyons généralement pas, sauf au moment de l’essai.
  • Il peut également être amené à pratiquer un examen visuel. Ce sera par exemple le cas s’il pense nécessaire de s’assurer que votre vue n’a pas évolué depuis votre dernière visite chez l’ophtalmologiste.

Quels examens peut-il pratiquer ?

Une fois que l’ophtalmologiste vous a prescrit des lunettes de vue ou des lentilles de contact, l’opticien va prendre le relais. En effet, tout n’apparait pas sur votre ordonnance. Ainsi sera-t-il amené à réaliser plusieurs mesures :

  • Écart pupillaire,
  • Évaluation de la hauteur et de la distance optimale entre les verres et vos yeux,
  • Évaluation de la vision binoculaire,
  • Prise en compte de la morphologie du visage.

Comme indiqué plus haut, l’opticien peut être amené à pratiquer un examen visuel. En effet, et sauf contre-indication de votre ophtalmologiste, il peut réévaluer votre vue afin d’adapter vos verres dans le cadre d’un renouvellement d’ordonnance. Toutefois ces renouvellements ne sont possibles que durant une certaine période, en fonction de l’âge du patient et du type de dispositif.

Lentilles de contact,

  • ordonnance datant de moins d’un an pour les patients âgés de moins de 16 ans
  • ordonnance datant de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 16 ans

Lunettes à verres correcteurs,

  • ordonnance datant de moins d’un an pour les patients âgés de moins de 16 ans
  • ordonnance datant de moins de cinq ans pour les patients âgés de 16 ans à 42 ans
  • ordonnance datant de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans

Quel avenir pour la profession ?

Étant donné les besoins croissants en termes de corrections visuelles, la profession se porte bien. Le métier évolue et l’opticien prend de plus en plus d’importance dans ce secteur de la santé. En raison du manque d’ophtalmologistes et des délais très longs pour obtenir un rendez-vous, son rôle va encore s’élargir. En effet, il semble probable qu’à court terme l’opticien puisse prescrire des corrections en première intention. Ce sont en tout cas les recommandations de la cours des comptes. La seule ombre au tableau pour l’opticien est la concurrence féroce qui règne dans ce secteur.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial