Quel est le sens et l’origine du clin d’œil ?

Quel est le sens et l’origine du clin d’œil ?

Le clin d’œil. Voilà quelque chose qui entre parfaitement dans le cadre du langage corporel. D’ailleurs, il n’a aucune autre utilité que la communication. Le seul autre cas pendant lequel nous ne fermons qu’un seul œil, c’est pour viser, mais on peut alors difficilement parler d’un clignement.

Quel est son sens ?

Le clin d’œil peut avoir plusieurs sens, mais tous tournent autour de l’idée de connivence, de complicité, voire de secret. Adresser un clin d’œil à quelqu’un c’est établir un lien direct. On peut considérer qu‘il y a 3 cas de figures dans lesquels on l’utilise.

  • L’humour : on utilise souvent le clin d’œil quand on fait de l’humour. Soit pour prévenir que c’en est, soit pour vous inviter à participer à la blague. Ce sera le cas par exemple, si on essaie de faire croire quelque chose à quelqu’un, et qu’on s’y met à plusieurs pour que l’histoire soit plus crédible.
  • La complicité : si on vous adresse un clin d’œil, ça peut signifier qu’on a fait de vous le complice d’un méfait. Imaginons un de vos amis qui mentirait à se femme en disant qu’il a passé la soirée avec vous alors que c’est faux. S’il vous fait un clin d’œil discret à ce moment là c’est pour vous dire de donner le change et de lui servir d’alibi. Inversement, si vous surprenez votre mamie en train de se servir une petite douceur et que vous lui adressez un clin d’œil, c’est pour dire que vous garderez le secret.
  • La drague : on l’associe souvent à la drague, mais très sincèrement, avez-vous déjà vu quelqu’un le faire ? En fait, le clin d’œil dans ces circonstances est lié aux films muets. C’était un moyen visuel bien pratique pour faire passer le message. Les metteurs en scène de l’époque ne s’en sont pas privés. De nos jours, il parait très peu probable de voir quelqu’un le faire. S’attirer ainsi la sympathie d’une femme semble être un pari risqué. Encore moins depuis #metoo !

Quelle est son origine ?

Son origine est obscure, mais semble prendre place sur les champs de bataille à l’époque du mousquet. Vous avez surement déjà vu, dans des films ou sur des images, ces rangées de soldats tirant leur balle à l’unisson. Le problème est qu’à cet instant précis, la poudre des mousquets s’enflamme. Afin de se protéger les yeux, les hommes fermaient donc l’œil gauche. Les vétérans, sentant l’ordre de tir arriver, fermaient l’œil un peu avant. C’était le signal pour la bleusaille, qui en faisait autant. En dehors des batailles, ce geste est devenu un signal pour le début de l’action, généralement une bagarre.

A noter que le clin d’œil ne signifie pas la même chose partout dans le monde et qu’il faut se méfier. Ainsi il semblerait que ce geste soit hautement insultant en Chine. Au Nigeria, en revanche, on cligne d’un œil pour inviter les enfants à quitter une pièce lorsqu’une conversation d’adultes s’engage.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial