Pip, le petit chien qui voulait devenir guide d’aveugle.

Petit chien deviendra-t-il grand guide ?

Pip, le petit chien qui voulait devenir guide d’aveugle.

En France nous comptons plus de 200.000 aveugles ou malvoyants profonds. Si les causes sont variées (hérédité, glaucome, cataracte, DMLA etc.), les conséquences sont souvent les mêmes. Que la cécité soit innée ou acquise, il est primordial de permettre à une personne aveugle ou malvoyante d’atteindre ou de maintenir la meilleure autonomie possible.  En effet, l’autonomie reste le meilleur moyen d’accéder à une bonne qualité de vie et à un bien-être personnel. Dans ce domaine, on ne fait pas mieux que le chien guide d’aveugle.

Qui est Pip ?

Si nous en parlons aujourd’hui, c’est à cause d’un court métrage original produit par une association basée en Floride aux États Unis, la Southeastern Guide Dogs. Cette école forme des chiens guides pour les personnes malvoyantes ou aveugles et nous propose donc ce court métrage retraçant le parcours de Pip, un chiot désireux de faire partie de cette élite canine. Ce court métrage de seulement 4 minutes est à la fois drôle et mignon, mais surtout c’est un bon moyen de faire passer un message.

Crédit image et vidéo : Southeastern Guide Dogs

Plutôt qu’un simple spot publicitaire cette association a donc misé sur un court métrage d’animation. C’est une idée à la fois audacieuse et bien pensée. Espérons pour eux que l’effet viral fonctionne bien et que les dons soient à la hauteur. Nul doute que Pip, le petit héros du film, saura séduire plus d’un donateur potentiel. 

Qu’en est-il en France ?

En France aussi ce sont des associations qui forment et placent les chiens guides d’aveugles. C’est un travail long et couteux, mais les bénéfices sont grands pour les personnes qui en ont besoin. En effet l’apprentissage est long. Un chien guide ne pourra être remis à une personne déficiente visuelle qu’après ses 18 mois. Ainsi, il faut compter :

  • 2 mois au centre d’élevage : ces centres mettent au monde et sélectionnent les chiots les plus aptes à devenir guides d’aveugles, ceci en fonction du comportement, des aptitudes sociales et de l’équilibre émotionnel.
  • 10 mois dans une famille d’accueil : des familles d’accueil bénévoles élèvent les chiens et leurs inculquent les bases de la vie dans un foyer. Ainsi, le chiot apprendra la propreté, mais aussi à ne pas monter partout, à ne pas quémander de la nourriture et à ne pas manger le chat !
  • et enfin 6 mois de formation : c’est le début du réel apprentissage pour devenir chien guide. Elle doit se faire le plus naturellement possible et en accord avec le caractère du chien.

Bref, devenir un chien guide d’aveugle est un travail qui demande du temps.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial