Orgelet et médecine naturelle

Orgelet et médecine douce

Qu’est-ce qu’un orgelet ?

L’orgelet est probablement l’infection de l’œil la plus courante, en particulier chez l’enfant. Bien que bénin et disparaissant au bout de quelques jours, l’orgelet n’en demeure pas moins gênant et douloureux. Il est toujours situé sur le bord de la paupière et à la base d’un cil.  Si au début il s’agit d’une simple rougeur, par la suite, l’orgelet prend la forme d’un bouton purulent. Sensations de « poussière dans l’œil » et larmoiement accompagneront souvent les premiers signes. Il ne faut pas le confondre avec un chalazion, qui est une inflammation de la paupière.

Les causes d’un orgelet

L’orgelet est la conséquence d’une bactérie, le plus souvent de type staphylocoque. Et qui dit staphylocoque, dit risque élevé de contagion. Une hygiène approximative sera donc la cause principale de son apparition. Toutefois les personnes diabétiques, et immunodéprimées en général, sont aussi très exposées. En cas de récidive, il faudra peut être envisager un dépistage du diabète, et surtout vérifier que vous n’utilisez pas un produit ou un objet infecté par la bactérie. Dans tous les cas, un orgelet récalcitrant, qui se propage, ou qui réapparaît, nécessitera une visite chez le médecin.

Se prémunir de l’orgelet

Il s’agit essentiellement de respecter certaines règles d’hygiène :

  • Se laver régulièrement les mains au savon.
  • Ne pas partager maquillage, crèmes et autres objets pouvant entrer en contact avec les yeux et les paupières.
  • Penser à se démaquiller tous les soirs.
  • Ne pas porter ses mains à ses yeux, ne pas les frotter.
  • Bien nettoyer ses lentilles si on en porte.

Pour les personnes vulnérables à ce type d’infections, on recommandera un apport en vitamines A, C, E, et en oligoéléments tel que le zinc ou le sélénium afin de muscler son système immunitaire.

Quels comportements adopter en cas d’orgelet ?

En plus des règles précédemment énoncées, il faudra veiller à ne pas toucher et encore moins percer l’orgelet. On conseillera aussi d’attendre une rémission complète avant de porter à nouveau maquillage et verres de contact le cas échéant. Par ailleurs, une fois le bouton mûr, appliquer 3 ou 4 fois par jour des compresses d’eau chaude sur les yeux fermés permettra de drainer le pus. Enfin, nettoyer fréquemment les yeux au sérum physiologique favorisera la guérison et limitera les risques de contagion.

Soigner un orgelet par des moyens naturels

S’il est bien évidement possible d’utiliser des médicaments tels que le paracétamol ou une crème antibiotique prescrite par votre médecin, la médecine douce obtient de tout aussi bons résultats.

L’homéopathie

Les traitements homéopathiques de l’orgelet varient en fonction du stade d’évolution et du type de douleur provoquée. Pris à un stade précoce, il est possible d’enrayer l’apparition de l’orgelet. Si celui-ci est déjà apparu, ou si le stade de la suppuration a déjà été atteint,  le traitement variera en fonction des caractéristiques de la lésion, et le plus simple est alors de se déplacer dans une pharmacie spécialisée, dont le personnel sera le plus à même de juger sur pièces et de vous orienter en conséquence.

La phytothérapie

Préparer une infusion de camomille et la filtrer à l’aide d’une compresse stérile. Une fois débarrassée de ses impuretés vous pourrez utiliser cette infusion pour laver vos paupières, plusieurs fois par jour. Les propriétés apaisantes et anti-inflammatoires de la camomille soulageront vos douleurs. Attention à ne pas vous brûler et à bien laisser refroidir avant utilisation. Vous pouvez tout à fait conserver l’infusion dans votre réfrigérateur entre deux utilisations, à condition qu’elle soit dans un contenant fermé.

Vous pouvez aussi appliquer sur votre œil une compresse stérile imbibée d’eau de rose et dans laquelle vous aurez au préalable placé du thym haché. Le thym a une action bactéricide alors que l’eau de rose a des vertus cicatrisantes.

L’orgelet chez l’enfant

Même si on est loin de la gravité de certains troubles visuels, l’orgelet présente toutes les caractéristiques de la maladie difficile à maîtriser chez l’enfant. Si votre enfant présente les signes d’un orgelet, c’est le moment ou jamais de bien insister sur l’importance de se laver les mains et de ne pas y toucher. Etant donné la difficulté d’inculquer et de faire appliquer les règles de l’hygiène à un enfant, voire un adolescent, le plus efficace semble encore de miser sur l’alimentation comme moyen de prévention. Comme indiqué précédemment pour les personnes vulnérables, un certain nombre d’aliments bénéfiques sont à prendre en considération dans l’élaboration de vos menus. Pensez donc vitamines et oligoéléments et vous éviterez bien des désagréments à vos enfants, et pas seulement pour l’orgelet.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial