Les ophtalmologistes, des médecins pour vos yeux.

Ophtalomologiste

Les ophtalmologistes, les médecins de nos yeux

Certaines personnes confondent parfois ophtalmologistes et opticiens. Pourtant, s’ils se complètent, ils n’ont clairement pas la même fonction. Le premier est un médecin, apte à identifier et diagnostiquer d’éventuels troubles de la vue ou de l’œil en général. La fonction du second, en revanche, est de fabriquer et de commercialiser les verres correcteurs, et par extension nos lunettes ou nos lentilles.

Qu’est-ce qu’un ophtalmologiste ?

L’ophtalmologiste est un médecin en charge des pathologies de l’œil et du fonctionnement du système visuel. L’ophtalmologie est une spécialité de la médecine. C’est pourquoi il faut compter 11 ans d’études pour le devenir. Ainsi, il faudra 6 ans pour le diplôme de médecin généraliste et encore 5 ans pour la spécialité. Celle-ci n’est octroyée officiellement qu’après la soutenance d’une thèse.

L’ophtalmologiste a une double casquette. D’une part il consulte en cabinet et d’autre part il pratique la chirurgie de l’œil.

  • En cabinet : il nous fera passer des tests pour évaluer notre vision, poser un diagnostic et éventuellement prescrire des lunettes ou des lentilles de contact. Selon les cas, il peut aussi orienter le patient vers une chirurgie. Dans tous les cas, il informe et conseille.
  • La chirurgie : pour traiter certaines maladies oculaires ou corriger des défauts visuels, l’ophtalmologiste pourra conseiller une chirurgie. C’est aussi lui, ou un de ses confrères, qui réalisera l’intervention. Lorsqu’il y a chirurgie, il peut être à la fois le diagnosticien, le chirurgien et la personne qui vous suivra après l’opération.

Certains médecins ont une spécialisation supplémentaire. Ils peuvent, par exemple, se consacrer plus particulièrement à l’adaptation des lentilles de contact ou à l’ophtalmologie pédiatrique. Si l’ophtalmologiste prescrit des lunettes ou des lentilles alors c’est l’opticien qui prendra le relais.

État des lieux de la profession

Il y a aujourd’hui un peu moins de 6.000 ophtalmologues en France. On peut les consulter directement, sans prescription préalable du médecin traitant. Toutefois, selon les régions, les délais d’attente peuvent être très longs. Il faut parfois compter jusqu’à 18 mois pour un rendez-vous. Le problème est connu de longue date. Toutefois, de l’aveu même de la profession, les mesures prises ne sont pas forcément les bonnes. En effet, la répartition géographique demeure le fond du problème, et le solde négatif entre nouveaux arrivants et départs en retraite n’arrange rien. On explore actuellement certaines pistes afin d’endiguer le phénomène. On a ainsi proposé d’augmenter la part d’internes en ophtalmologie dans les hôpitaux et d’adjoindre des orthoptistes aux ophtalmologistes. La sécurité sociale pense même à autoriser les opticiens à prescrire les lunettes et lentilles en première intention, sans ordonnance de l’ophtalmologiste. Certaines régions réussissent lentement à redresser la barre. Mais c’est loin d’être le cas partout.

 

ophtalmologistes ophtalmologistesophtalmologistesophtalmologistes

Sources supports visuels : www.profilmedecin.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial