La 3D, quels risques pour les yeux des enfants ?

Les yeux des enfants et la 3D

Les yeux des enfants et la 3D

La 3D se généralise, aussi bien au cinéma que dans nos salons, et même sur nos smartphones. Certaines personnes y sont plus ou moins sensibles, d’autres ne verront jamais le fameux train sortir de l’écran. Les progrès techniques offrent un meilleur rendu, une meilleure immersion. Le spectacle est souvent au rendez-vous et les migraines ou nausées des débuts ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Mais ceci vaut pour les adultes. Qu’en est-il pour les yeux des enfants ?

Où trouve-t’on de la 3D ?

On associe souvent la 3D au cinéma, et à juste titre. De plus en plus de salles en France sont conçues pour diffuser de la 3D. Toutefois la 3D se fait progressivement plus présente autour de nous, et pas seulement au cinéma. Bien sûr, il y a nos téléviseurs sur lesquels nous pouvons regarder des Blu-ray 3D. Mais aussi nos ordinateurs, ou même nos consoles. Au premier rang desquelles, la fameuse Nintendo 3DS de nos enfants. Et on ne parle même pas des nouveaux casques de réalité virtuelle. Les yeux des enfants sont-ils vraiment prêts face à toute cette technologie ?

L’avis des scientifiques

La réponse est sans ambiguïté, les yeux des enfants ne sont absolument pas faits pour regarder de la 3D ! Et ce jusqu’à un âge relativement avancé. Oubliez donc les sessions cinémas 3D avec votre bout de choux, ce n’est pas du tout fait pour lui. Nos enfants ont des yeux, et en particulier des cristallins, qui n’ont pas fini leurs croissances. Les exposer à des écrans, qui plus est lorsqu’ils imitent la 3D, c’est prendre le risque d’altérer leurs développements, et ce de façon irréversible. En fonction de l’âge, les recommandations diffèrent, mais toutes incluent une maîtrise scrupuleuse du temps passé devant des écrans.

De 0 à 3 ans

Aucun écran. Le petit enfant, voire le bébé, en est encore à prendre ses repères spatiaux et temporels, et n’est pas apte à regarder un écran. Que ce soit du point de vue de la lumière émise ou du contenu, il est déconseillé de laisser un enfant de cet âge devant un écran. D’une part son cristallin est bien trop fragile face à la lumière bleue, d’autre part son cerveau n’est pas encore en capacité de traiter l’information qu’il reçoit. A ce stade de son développement votre enfant a besoin d’expériences réelles : de toucher, de sentir, de goûter etc.

De 3 à 6 ans

Au maximum 1 heure d’écran par jour, tout écran confondu. Qui plus est, il est recommandé de ne pas laisser l’enfant seul devant un écran. Il lui faut des repères, et c’est aux parents de les lui donner. Interrogez-le sur ce qu’il a vu, répondez à ses questions et bien sûr, veillez à ce que le contenu du programme convienne à son âge et sa sensibilité. Toujours aucune 3D avant 6 ans.

De 6 à 13 ans

Évitez les TV, ordinateurs ou tablettes personnelles. Il est difficile de maîtriser le temps passé dessus lorsque vous n’avez pas vos enfants sous les yeux. Il est possible de commencer à initier vos enfants à la 3D mais avec mesure et de façon très épisodique. Un film au cinéma par mois est bien suffisant pour le moment. Vers 13 ans, les yeux des enfants finissent leurs développements mais avant ça, restez vigilant.

Pourquoi une telle précaution ?

Il faut bien distinguer vrai et fausse 3D, car là est le nœud du problème. Si le cerveau du tout petit a du mal à comprendre la différence entre une vidéo et la réalité, les yeux des enfants ne sont pas en capacité de traiter vrai et fausse 3D avec discernement.

La vrai 3D

On n’y pense pas assez mais la vrai 3D est celle qui nous entoure. C’est la distance entre vous et votre environnement. Un bébé n’est pas capable de comprendre cette distance car il la distingue mal. Qui n’a jamais vu un bébé allongé dans son lit, tendre le bras pour toucher le lustre du plafond ? Cette image peut paraître caricaturale, mais elle illustre bien le fait que les yeux des enfants ont besoin de temps pour apprendre à bien voir. On ne naît pas avec la perception de la profondeur, du relief et des distances, elle s’apprend.

La fausse 3D

Tous les écrans ou les casques de réalité virtuelle « trichent » pour donner une impression de 3D. Les techniques diffèrent, mais toutes utilisent un subterfuge. Et c’est bien là le problème. En confrontant les yeux des enfants, qui n’accommodent pas encore parfaitement leur vue, à une 3D qui n’en est pas une, vous prenez le risque de perturber durablement leurs perceptions du monde physique qui les entoure.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Savez-vous que la lutéine peut protéger vos enfants des écrans ?
DÉCOUVREZ SES BIENFAITS

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial