Le vitré, qu’est-ce que c’est ?

Le corps vitré

Le vitré, qu’est-ce que c’est ?

Nos yeux sont comme des ballons d’eau. Pour faire (très) simple, ils sont composés d’une enveloppe externe, plus ou moins solide, et d’un liquide à l’intérieur. Ce liquide, c’est le vitré, aussi appelé le corps vitré.

Qu’est-ce que le vitré ?

C’est une sorte de liquide gélatineux qui remplit la cavité de l’œil, à l’arrière du cristallin. Il est incolore et transparent. Il est de composition identique à la cornée. Tout comme elle il ne contient pas de vaisseaux sanguins.  En revanche, il est constitué de 99% d’eau, là où la cornée n’en compte que 75%. Malgré le peu de matière solide qui le compose, le vitré est visqueux, un peu moins que le sang, mais 4 fois plus que l’eau. Il représente 90% du volume de nos yeux. A noter que, contrairement à l’humeur aqueuse, il ne se renouvelle pas. En fait, les cellules qui fabriquent le vitré dégénèrent et disparaissent peu de temps après la naissance. En d’autres termes, ce liquide sera strictement le même tout au long de notre vie.

Quelle est sa fonction ?

En remplissant tout l’espace de la cavité, entre le cristallin et la rétine, il maintient la tension de l’œil. Il lui permet donc de conserver sa forme, et lui procure une certaine rigidité. Il contribue aussi au maintien de la rétine. Cette dernière reste bien en place grâce à la pression exercée sur elle. Si du vitré s’échappe à l’arrière de la rétine, c’est qu’il y a décollement de la rétine. Son rôle est aussi d’absorber une grande partie des rayons ultraviolets. C’est donc grâce à lui que la rétine est protégée de ces rayons nocifs, mais c’est aussi à cause de lui si les rayons ultraviolets ne peuvent être perçus par l’homme. En effet, il va rendre insensible le pourpre rétinien à cette partie du spectre, ce qui nous empêchera de voir cette couleur.

Quels problèmes peut-il rencontrer ?

Tout comme la cornée, le corps vitré se compose en partie de fibres collagènes. Avec l’âge, ces fibres vont avoir tendance à s’agglomérer, et ainsi former ce qu’on appelle des corps flottants. Par ailleurs, un des risques est de voir le vitré se rétracter, et ainsi faire baisser la tension de l’œil. C’est un problème courant, lié à l’âge (en particulier en cas de myopie préexistante) ou à une inflammation de l’œil (uvéite). De même, en vieillissant, un décollement plus ou moins sévère du vitré sera inévitable. Enfin, comme indiqué plus haut, le vitré ne se renouvelle pas, et un traumatisme peut causer une perte de liquide que le corps ne pourra pas combler. En cas de tension artérielle, il peut aussi causer des flashes lumineux.

Que doit-on en retenir ?

La chose la plus importante à retenir est que le vitré est irremplaçable. Notre corps ne peut plus en fabriquer peu de temps après la naissance. C’est pourquoi, encore une fois, bien se protéger est une priorité, en particulier lors d’activités manuelles ou de la pratique d’un sport.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial