Laetitia Bernard, journaliste, cavalière, et non-voyante

La journaliste Laetitia Bernard est aveugle de naissance, ça ne l’empêche pas pour autant d’exercer son métier et de vivre ses passions. Portrait d’un reporter atypique sur les routes du tour de France 2019.

Son parcours

Bien que non voyante depuis sa naissance, Laetitia Bernard est tout à la fois reporter pour France Info et championne de France handisport en équitation (saut d’obstacles et dressage poney).

Elle est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg (section études européennes) et du Centre de Formation des Journalistes de Paris.

Par la suite, en 2007, elle rejoint les équipes de Radio France. Elle y présente notamment les journaux pour Le Mouv’ et France Bleu. Depuis 2015, elle présente aussi le journal des sports pour France Inter.

En parallèle, elle participe à la rédaction d’articles en lien avec l’équitation dans des revues spécialisées telle que l’Eperon. Sa triple casquette de journaliste non-voyante et pratiquant l’équitation l’a poussé à couvrir les 4 dernières éditions des jeux paralympiques.

Le tour de France 2019

Cette année Laetitia Bernard participe, à sa façon, au tour de France cycliste. Chaque jour, en tandem, elle teste une portion de l’étape. Un peu en avance sur le passage des coureurs professionnels, elle parcourt donc les routes. 2 ou 3 heures à vélo et le reste du temps passé à rencontrer des gens, souvent anonymes, et qui suivent le tour avec passion.

Elle porte évidemment un regard différent sur l’épreuve et s’en est confiée, non sans humour, sur le site de La Dépêche.

Preuve s’il en est que rien ne doit limiter nos horizons, pas même le handicap.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial