La vitamine A, quels bienfaits pour nos yeux ?

La vitamine A

La vitamine A, bienfaitrice de nos yeux.

La vitamine A est aussi appelée rétinol car c’est dans la rétine qu’elle fut découverte la première fois. C’est un très bon antioxydant. Il s’agit d’une vitamine liposoluble. Elle a pour fonction principale la croissance cellulaire et la régénération des tissus. Elle favorise la croissance osseuse et aide l’organisme à se protéger des infections. Enfin, elle est primordiale à notre vue et au bon fonctionnement de nos yeux.

Ses bienfaits pour les yeux

Un apport optimal en vitamine A permettra à la fois :

  • De prévenir et lutter contre la cataracte : elle aurait un effet protecteur pour le cristallin et ralentirait la cataracte lorsque celle-ci est déjà apparue.
  • Un ralentissement de la rétinite pigmentaire : c’est une maladie à la progression très lente, et la ralentir encore permettra peut être d’éviter le stade de la cécité à la personne atteinte.
  • De prévenir la dégénérescence maculaire : la DMLA touche 1,3 million de personnes en France. La vitamine A permettrait d’en limiter les risques d’apparition.

Ses autres bienfaits

La vitamine A a de nombreuses autres applications telles que :

  • Diminuer les risques de cancer du sein : elle va avoir une action sur la prévention du cancer du sein. Elle pourrait avoir le même type d’action sur les autres cancers, mais à des degrés moindre, et qui demandent d’autres études afin de confirmer ses effets.
  • Réduire les risques de complication de la rougeole chez l’enfant. Les complications les plus courantes étant d’ordre respiratoires ou neurologiques.
  • Réduire les symptômes de la malaria / du palud : elle réduirait la fièvre et le taux de parasites dans le sang, et donc, par extension, les décès.

Où la trouve-t-on ?

La vitamine A se retrouve principalement dans le foie de certains animaux.  Plus particulièrement, on la trouvera en grande concentration dans des huiles extraites de foie de poissons. L’huile de foie de morues étant la plus connue. Mais on la consommera plus communément sous la forme de bêta-carotène. A noter que pour une assimilation optimale il faut la présence d’un peu de matière grasse, comme quelques gouttes d’huile d’olive par exemple. A partir de 14 ans, un apport journalier de 900µg (microgrammes) pour les hommes et 700µg pour les femmes est la norme recommandée. En revanche, pour les enfants de 1 à 13 ans, l’apport journalier préconisé va augmenter progressivement, allant de 300µg jusqu’à 600µg. Les bébés encore allaités n’ont besoin d’aucun apport supplémentaire.

Sous forme de vitamine A :

Sous forme de Bêta-carotène :

Et avec Halloween qui approche, un bon jus de citrouille ça marche aussi !

Y-a-t-il des risques ?

Une carence en vitamine A est très rare dans les pays développés. En effet, on ne l’observe que dans les rares cas de maladies empêchant son assimilation.

Il faut bien différencier vitamine A et provitamine A. La vitamine A se trouve uniquement dans les viandes, alors que les pro-vitamines A se trouve dans de nombreux fruits et légumes. Il n’y a aucun effet secondaire avec les provitamines, car c’est le corps qui les transforme en vitamines lorsqu’il en a besoin. En revanche, absorber trop de vitamine A peut avoir des effets secondaires fâcheux. La limite haute est fixée à 3.000µg par jour.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Si vous souhaitez vous aussi faire une cure de vitamine A
RETROUVEZ CETTE VITAMINE EN ASSOCIATION AVEC DE L’ASTAXANTHINE

Découvrir les différentes cures disponibles

OU AVEC DE LA LUTÉINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial