Jeunes et myopie, un problème qu’on ne veut pas voir ?

Les jeunes et les écrans

Jeunes et myopie, un problème qu’on ne veut pas voir

Le baromètre 2017 de la santé visuelle révèle que 41 % des jeunes éprouvent des difficultés à voir de loin. Si la myopie est fortement liée à la génétique, ce n’est pas la seule raison pour laquelle on la développe. De nombreux facteurs extérieurs peuvent intervenir, au premier rang desquels on trouve les écrans.

Que dit le sondage ?

Ce sondage, réalisé par Opinion Way, met en avant que 41 % des 16-24 ans disent éprouver des difficultés à voir de loin alors qu’ils n’étaient que 29 % l’année dernière. Parallèlement, la fatigue oculaire a doublé en 5 ans pour atteindre aujourd’hui les 40%. Des chiffres qui n’ont pourtant rien d’étonnant au regard de ce qu’avait déjà révélé l’Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale. En effet, dans son rapport de 2016, il est écrit qu’un collégien sur 3 présente un trouble de la vision. Par ailleurs 75% des français de plus de 15 ans déclarent être concerné par le problème. La proportion monte à 96% pour les plus de 50 ans. En fait ce sont pas moins de 70% des français de plus de 20 ans qui portent des lunettes correctrices ou des lentilles de contact.

Les écrans en sont assurément la cause. Ils sont omniprésent autour de nous, et probablement encore plus pour les jeunes. C’est en tout cas l’avis de L’Asnav ( l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue) qui est à l’origine de l’étude d’Opinion Way. « Près de 60 % des jeunes ont des troubles visuels spécifiques car ils passent chaque jour quasiment dix heures sur leurs ordinateurs, leurs tablettes ou leurs smartphones », précise Bertrand Roy, président de l’Asnav.

Les écrans sont omniprésents et sous toutes les formes.

Les étudiants plus touchés

Entreprendre de longues études pourrait contribuer à accentuer le phénomène. En cause, l’utilisation excessive des écrans bien sûr, mais aussi la façon dont sont suivis les cours. En effet, le fait de passer continuellement de son cahier (et maintenant plutôt de l’écran de son ordinateur portable) au professeur au fond de l’amphithéâtre ou de la salle de cours, fatiguerait nos yeux. C’est en tout cas ce qu’avance une étude allemande publiée en 2014. Sur les 4658 volontaires observés, tous myopes, environ 53% d’entre eux avaient fait des études supérieures. Les scientifiques rapportent que « chez ces sujets, chaque année supplémentaire d’étude a eu pour conséquence une détérioration de la vision » .

Le temps passé devant les écrans

Pour ces étudiants, le temps passé devant les écrans et les fiches de révisions, mais aussi le manque de temps passé en extérieur expliquent ce fort taux de myopie. C’est d’autant plus inquiétant que les jeunes français sont eux aussi de gros consommateurs d’écrans. On flirte même aujourd’hui avec les 10 heures quotidiennes d’écran !

Découvrir les différentes cures disponibles

L’usage intensif des écrans nuit à vos yeux
DÉCOUVREZ LA PROTECTION ANTI-LUMIÈRE BLEUE DE LA LUTÉINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial