Comment les Inuits se protégeaient-ils du soleil ?

Lunettes de soleil des inuits

Si vous êtes chanceux, vous pourriez voir une aurore boréale en terres inuit. Mais le jour, il faudra bien vous protéger les yeux.

Les Inuits se fabriquent des lunettes de soleil depuis 1000 ans

Les lunettes de soleil sont devenues tout à la fois des accessoires de mode et un outil pour protéger nos yeux et notre vue. Mais, les Inuits ont compris l’intérêt de se protéger les yeux bien avant nous.

Qui sont les Inuits ?

Le terme d’Inuits rassemble les peuples autochtones vivant dans les régions arctiques de l’Amérique du Nord. Il y a environ 150 000 Inuits vivant au Groenland, au Canada et aux États-Unis. Les Inuits étaient un peuple de chasseurs nomades. De nos jours, la plupart d’entre eux sont devenus sédentaires. Toutefois une grande majorité vit encore de la chasse et de la pêche.

Nos yeux en terres arctiques

Les terres arctiques étant couvertes de glace une grande partie de l’année, le risque pour les yeux est omniprésent. Les Inuits ont dû s’adapter et trouver un moyen de se protéger des rayons du soleil. Comme nous l’avons vu dans notre article sur les sports d’hivers, en présence de neige, rend ses rayons encore plus dangereux pour nos yeux. Pour rappel, la neige poudreuse renvois environ 80% des rayons qu’elle reçoit. En conséquence, nos yeux sont alors soumis à bien plus de rayons ultraviolets que d’habitude. On est alors facilement ébloui et la brulure oculaire peut vite arriver.

Leur technique pour se protéger du soleil

Conscients des risques pour leur vue, les Inuits ont trouvé un moyen surprenant de se protéger. Depuis près de 2000 ans, ils ont élaboré ce qui s’apparente à des lunettes de soleil, ou plutôt des « lunettes de neige ». Pour faire face à la lumière du soleil et aux conditions difficiles de l’Arctique, ils ont fabriqué des masques limitant la lumière perçue par les yeux.

Bien sûr, le verre n’existait pas, qui plus est dans ces régions. Les autochtones ont donc dû tirer profit de la nature et trouver des matériaux adéquats. C’est pourquoi ces masques étaient fabriqués à partir de bois flotté, d’os de baleine ou de cuir et avaient une fente pour les yeux. Plus rarement ils étaient en ivoire de morse ou en écaille de tortue. Pour faire tenir ces masques ils utilisaient le plus souvent les nerfs séchés de rennes. On les considère comme l’une des premières références aux lunettes de soleil dans l’histoire.

En regardant à travers les fentes de ces masques, les Inuits n’étaient plus éblouis par les reflets de la lumière. Ils se protégeaient par la même occasion du vent glacial. Bref, avec le peu de moyens à leur disposition ils ont parfaitement réussi à protéger leurs yeux. Et pour des chasseurs, il n’y a pas plus grand trésor.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial