Saviez-vous que certains lézards ont 3 yeux ?

Lézards

Saviez-vous que certains lézards ont 3 yeux ?

On s’étonne souvent des capacités ou des caractéristiques exotiques voire farfelues de certains animaux. On pourrait par exemple citer la chenille, qui se transforme en papillon, ou les lucioles, capables de produire de la lumière avec leur abdomen. Mais aujourd’hui nous allons parler de lézards, et plus particulièrement de lézards disposant d’un troisième œil.

Quelle est sa fonction ?

Certains lézards ont un troisième œil situé sur le sommet de leur crâne. Toutefois, ce n’est pas vraiment un œil au sens où on l’entend nous autres humains. Ce serait plutôt un organe sensible à la luminosité et à la température. D’ailleurs les scientifiques préfèrent en général l’appeler « œil pinéal », « œil pariétal », ou encore « œil médian ». L’œil pinéal a une fonction régulatrice de la température interne et du rythme circadien (veille-sommeil) de ces reptiles.

Chez les mammifères, la glande pinéale n’a plus de fonction sensorielle directe. Toutefois, elle conserve toujours un rôle régulateur du rythme des cycles de veille et de sommeil. Dans les faits, elle continue d’assurer cette fonction grâce aux informations transmises par les yeux et relayées par le nerf optique jusqu’au cerveau.

Les origines de cet œil

Ce troisième œil est en quelque sorte un prolongement de la glande pinéale. Il prend la forme d’une zone translucide qui contient des cellules photoréceptrices. Bien que cet œil soit présent chez plusieurs espèces de lézard, c’est chez le sphénodon de Nouvelle Zélande qu’il est le plus remarquable.

Ce reptile dispose d’un œil pinéal encore bien développé. En effet ce dernier se compose d’une rétine, d’un cristallin et d’une sorte de nerf optique directement relié au cerveau. Toutefois cet œil n’est visible que chez les spécimens encore jeunes. Chez les adultes, il est recouvert d’écailles qui le masquent totalement. Chez la plupart des autres lézards, l’œil pinéal est moins développé et souvent enfoui sous la peau.

Il s’agit d’un vestige de l’évolution datant de plusieurs millions d’années. On a même retrouvé des fossiles de presque 50 millions d’années indiquant la présence d’un quatrième œil, juste au dessus de l’œil pinéal.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial