Attention aux brûlures oculaires !

Brûlures oculiares

Attention aux brûlures oculaires !

Parmi les traumatismes que peuvent subir vos yeux, les brulures oculaires font partie des plus courantes. Il en existe de plusieurs sortes et leur gravité est très variable.

Les brûlures oculaires

Qu’elles soient d’origine chimique ou thermique, les brûlures oculaires représentent entre 5 et 35% des traumatismes oculaires selon les études. Elles ont essentiellement 3 origines différentes.

  • Les brulures thermiques : elles sont le plus souvent provoquées par combustion ou projection d’un liquide chaud. Ce sont généralement les moins graves car l’œil se protège grâce au liquide lacrymal. Dans ces cas-là c’est la paupière et le pourtour de l’œil qui sont le plus touchés.
  • Les brulures par acides : les acides en tout genre en sont la cause principale. Leur gravité dépend du type de produit mais généralement on les considère de gravité moyenne. En effet, il n’y a pas de phénomène de pénétration dans l’œil, ce qui limite l’importance des lésions.
  • Les brulures par produits basiques : ces brulures sont souvent liées à l’utilisation de produits à base d’ammoniaque comme les produits pour déboucher les siphons. Ce sont les plus graves car ces produits continuent de pénétrer l’œil après la projection, et ce durant 48 heures.

Les autres types de brûlures oculaires

On rencontre aussi 3 autres types de brûlures, plus spécifiques :

  • L’ophtalmie des neiges : c’est une brûlure par rayons ultraviolets, courante lors des sports d’hiver. Elle se guérit spontanément et sans séquelles en 24 à 48 heures.
  • Le « coup d’arc » : cette brulure est le plus souvent causée par l’utilisation d’un soudeur électrique sans lunettes de protection. Les symptômes sont proches d’une brulure par UV. Rémission rapide en 24 à 48 heures.
  • Le photo-traumatisme : courant lorsqu’on observe une éclipse sans protection. Les conséquences peuvent être graves, avec perte définitive d’acuité visuelle.

 

Dans quelles circonstances ?

Là encore on les classe selon 3 catégories.

  • Les brûlures domestiques : elles représentent la majorité des cas. La cigarette ou la mauvaise utilisation de produits corrosifs ou d’outils sont à l’origine de la plupart des brûlures domestiques.
  • Les brulures sur le lieu de travail : elles représentent les cas les plus sérieux à causes de l’utilisation d’acides concentrés ou de sources de chaleurs intenses.
  • Les agressions : elles sont loin d’être négligeables. L’utilisation d’un gaz lacrymogène est la cause la plus courante.

Les conséquences physiques

Elles sont évidemment très variables, allant de la simple irritation à la perte de la vue. Les cas les plus graves sont observés lors d’accidents industriels mais personne n’est à l’abri. En effet, les cas de brulures moyennes sont plus nombreux dans les accidents domestiques. S’ils n’entrainent pas nécessairement une cécité, ces accidents peuvent se solder par une baisse d’acuité visuelle.

Les bons réflexes

Quelle qu’en soit l’origine, il faut rincer abondamment et pendant plusieurs minutes. En cas de brûlures chimiques il faut même compter 20 à 30 minutes de rinçage. Utilisez du sérum physiologique si possible, de l’eau claire à défaut. S’il s’agit d’une brulure causée par un produit au Ph basique comme l’ammoniaque, il faudra consulter dans tous les cas.

Que doit-on en retenir ?

La prévention reste essentielle dans la mesure où la plupart de ces accidents sont évitables. Chez vous, manipulez les produits dangereux ou corrosifs avec précaution. Ce n’est pas parce que ce sont des produits ménagers qu’ils ne présentent aucun risque, loin de là. Sur votre lieu de travail, respectez les consignes de sécurité. Elles existent pour vous protéger et pas seulement pour vous ennuyer.

 

Découvrir les différentes cures disponibles

Se protéger du soleil est une nécessité
DÉCOUVREZ LES BIENFAITS DE L’ASTAXANTHINE

Découvrir les différentes cures disponibles

DÉCOUVREZ CE QU’APPORTE LA LUTÉINE

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial