Astigmatisme, quelles causes et quels traitements ?

Astigmatisme

Astigmatisme, causes et traitements

Qu’est-ce que l’astigmatisme ?

L’astigmatisme est un trouble visuel qui touche aussi bien la vue de près de que de loin. En cause, la forme anormale de la cornée. Au lieu d’être arrondie, elle prend une forme plus ovale. Plus rarement la cornée aura de petites bosses. En conséquence, l’image ne sera pas correctement projetée sur la rétine. Au lieu de converger en un même point, les rayons lumineux se disperseront légèrement, ce qui se traduira par une image floue, imprécise. On peut être seulement astigmate. Toutefois il est courant qu’un autre trouble visuel comme la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie aille de pair.

Les différentes formes d’astigmatisme

Une cornée ovale ou bosselée est de loin la cause la plus répandue. Elle représente environ les trois quarts des cas.  D’autres causes d’astigmatisme sont toutefois possibles. Lorsque la cornée est normale mais qu’on est tout de même astigmate, c’est que notre cristallin présente un défaut. On parlera alors d’astigmatisme interne. Par ailleurs, une blessure au niveau de l’œil peut endommager la cornée et nous rendre astigmate. Enfin, une maladie, le kératocône, aura pour conséquence de donner une forme légèrement conique à la cornée, ce qui induira un astigmatisme. A noter que seule la forme congénitale n’est pas évolutive.

Qui touche-t’il ?

L’astigmatisme est un trouble visuel fréquent. Il concerne environ 15 millions de personnes en France. Il n’y a pas de profil type. Tout le monde peut être concerné, indépendamment de l’âge ou du sexe.

Tous égaux ?

Oui nous le sommes. La génétique ne semble pas prédisposer à devenir astigmate. Malgré le fait d’avoir deux parents astigmates, rien n’indique que vous le serez vous aussi. La seule exception que nous pourrions faire concerne les personnes exerçant un métier à risque pour la cornée. Un travail vous mettant en contact fréquent avec de la limaille de fer par exemple, vous exposerez forcément à un plus grand risque d’accident. Si c’est le cas, veillez à bien vous protéger les yeux !

Comment traiter l’astigmatisme ?

Les verres correcteurs

Des lunettes adaptées permettront de corriger ce défaut de vision. Ces verres sont particuliers, car leur forme n’est pas forcément régulière et s’adaptera précisément à la forme de votre cornée. On parlera de verres toriques.

verre torique

C’est pourquoi on déconseillera des montures rondes. Le verre pourrait tourner et ne remplirait plus du tout son rôle. En fait, il ne ferait qu’empirer les choses ! Le port de lentilles est possible. Optez de préférence pour des lentilles flexibles ou toriques plutôt que des lentilles souples sphériques.

La chirurgie

Plusieurs techniques de chirurgie au laser existent. En fonction de l’épaisseur de la cornée, le chirurgien optera pour l’une d’entre elles. Même si elles sont différentes, toutes ces techniques ont un même but : remodeler la cornée afin de résoudre le problème d’astigmatisme.

Les complications possibles

  • Baisse d’acuité visuelle : Chez l’enfant, un astigmatisme unilatéral relativement sévère, s’il n’est pas traité, pourra conduire à une baisse définitive de l’acuité visuelle de l’œil concerné.
  • Problème d’apprentissage de la lecture : un enfant astigmate va parfois avoir des difficultés à différencier certaines lettres. Une confusion entre H, M et N ou encore E et B, est très courante chez ces enfants. C’est aussi un moyen pour les parents de repérer un astigmatisme.

Peut-on prévenir l’astigmatisme ?

L’origine de l’astigmatisme étant principalement congénital, aucune prévention ne sera possible pour ces cas là. En revanche, on n’insistera jamais assez sur la nécessité de protéger ses yeux des agressions extérieures. Lorsque vous pratiquez une activité telle que le bricolage par exemple, il est impératif de vous protéger les yeux. Une simple paire de lunettes de protection pourrait vous épargner bien des soucis.

Par ailleurs, en phytothérapie, on recommandera une infusion de cassis. Ces derniers auraient des propriétés améliorant l’acuité visuelle. Une tasse par jour pour l’enfant et jusqu’à 3 tasses pour un adulte.

Enfin, si vous êtes ouvert à de nouvelles approches, vous pouvez vous essayer au yoga des yeux.  Il s’agit en fait d’une branche de la médecine ayurvédique, une médecine traditionnelle indienne, qui a pour but de détendre les muscles oculaire. Toutefois, comme souvent avec les médecines orientales, on traite le patient dans sa globalité. Bien que tirés de cette médecine, ces exercices, pris individuellement, pourraient ne pas avoir tous les effets espérés.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial